Quelle durée pour un prêt travaux ?

De nombreux particuliers et professionnels ont actuellement recours à un prêt pour réaliser leurs projets, lorsqu’ils n’ont pas de capital ni de fonds de départ. Heureusement qu’il existe divers types de crédits qui sont accessibles à tous les profils, pour ne citer que prêt travaux.

Qu’est ce que le prêt travaux ?

Le prêt travaux est un type de crédit qui permet de couvrir les différentes charges pour les rénovations et réhabilitations d’un logement. Dans un investissement immobilier, c’est surtout les travaux à faire pour remettre à neuf un immeuble ancien : revêtement du sol, ravalement de façade, extension, véranda, etc. Le prêt travaux peut également être utilisé pour améliorer votre maison actuelle, que ce soit en matière d’isolation ou pour le changement de peinture.

Auparavant, le montant maximum pour un prêt travaux était de 20 000 euros. Mais après mai 2011 et la loi Lagarde, ce montant a été ramené à 75 000 euros, en raison de l’inflation de prix et l’augmentation des besoins de chacun. Il est tout de même à noter que le montant plafond peut varier d’un profil à un autre.

Quelle est la durée maximum d’un prêt travaux ?

D’une manière générale, la durée maximum d’un prêt travaux ne doit pas excéder les 10 ans. Toutefois, cela peut varier en fonction du type de crédit travaux choisi. Il y a, en effet, plusieurs types de prêts. Ils se distinguent en fonction des travaux que vous allez faire avec le capital reçu.

Le crédit affecté désigne l’emprunt travaux proprement dit.  Sa durée maximum est de 10 ans. L’on distingue aussi le crédit non affecté. Il s’agit d’un prêt personnel qui peut inclure les travaux de rénovation pour un logement. Sa durée maximale est de 12 ans. Toutefois, elle n’est pas réglementée par la loi. Ainsi, chaque établissement bancaire est libre de déterminer la durée de l’emprunt.

Le crédit travaux immobilier permet de financer de lourds travaux de construction. Vous pouvez recourir à cet emprunt lorsque les travaux que vous devez faire dépassent largement le portefeuille de 75 000 euros. Il faut alors passer à un prêt immobilier qui s’avère être plus avantageux sur le taux d’intérêt. A noter que la durée de remboursement peut aller jusqu’à 30 ans selon le montant.

Le prêt conventionné est à demander pour réaliser des travaux de rénovation dans les meilleures conditions. Mais il concerne uniquement les projets qui privilégient l’économie d’énergie. Sa durée de remboursement est également de 30 ans.

Le prêt à taux zéro est lancé dans le cadre de la préservation environnementale, notamment avec le combat contre les déperditions énergétiques. Pour une durée de remboursement maximale de 15 ans, ce prêt permet de couvrir les travaux liés à la rénovation écologique.

Faire une simulation en ligne pour mieux cerner les offres disponibles

Il est à noter que la durée maximum de votre prêt travaux va dépendre de plusieurs facteurs. Pour mieux cerner l’offre adéquate, il vaut mieux faire une simulation en ligne. La plupart sont gratuites et accessibles à tous. En seulement quelques clics, des sites spécialisés vous donnent une approximation de la durée maximale et du montant alloué à votre profil. Les résultats varient sans doute en fonction des travaux à réaliser.

Par ailleurs, faire une simulation en ligne vous permet également d’en savoir plus sur les offres disponibles et les plus intéressantes. En effet, chaque contrat est différent pour les établissements bancaires, que ce soit au niveau des conditions ou des différents montants. Ainsi, en fonction de votre statut, certains sont plus avantageux que d’autres. Cela vous donne également l’occasion de bien définir le type de prêt adéquat.