Peut-on souscrire à un crédit sans CDI ?

Souhaitez-vous souscrire à un crédit pour assurer le financement de vos projets ? Il est généralement recommandé de présenter un CDI afin d’augmenter vos chances d’obtenir le prêt. Toutefois, il existe quand même des exceptions à cette règle. Vous vous demandez s’il est possible de préparer votre dossier avec un CDD ? Voici des arguments pouvant vous permettre d’avoir des réponses à cette interrogation.

La possibilité de souscription d’un crédit sans CDI

Si autrefois le CDI était vu comme l’aboutissement ultime dans une carrière, il n’en est plus le cas aujourd’hui. En réalité, le marché de l’emploi devient de plus en plus précaire avec un taux de chômage qui évolue de façon exponentielle. Face à ce changement, les entreprises ont préféré proposer des contrats à durée déterminée pendant leur recrutement.

Ainsi, 80 % des nouveaux contrats signés se font désormais en CDD et deviennent le type d’embauche le plus courant. De plus, de nombreux entrepreneurs ont aussi créé leur entreprise et se déclarent dorénavant comme travailleur non salarié. Toutes ses modifications prouvent à quel point les CDI sont en voie de disparition.

Face à ce constat, certaines banques et autres organismes de prêts ont décidé de se conformer aux changements qui s’opèrent. De ce fait, elles se montrent désormais plus souples avec les personnes qui souhaitent souscrire un crédit sans CDI. Même si vous possédez un contrat à durée déterminée, vous pouvez alors obtenir un financement pour financer vos projets. Toutefois, vous devez respecter certains critères indispensables avant d’entrer en possession de cette somme.

Les paramètres à respecter pour souscrire un crédit sans CDI

Les institutions de prêt estiment toujours que l’accord d’un crédit sans CDI constitue un véritable risque. Pour elles, accepter ce financement revient à se baser sur des revenus stables et réguliers dans le temps. Néanmoins, conscient des changements qui s’opèrent sur le marché de l’emploi, elles ont alors posé certaines conditions à respecter avant d’être éligible au prêt.

Avoir une activité récurrente

En absence de CDI, les organismes de crédit ne peuvent vous accorder un prêt que si vous présentez une activité récurrente. Ainsi, ils peuvent vous considérer comme un travailleur en CDI si vous vous justifiez d’une activité professionnelle en CDD de plus de trois ans.

Cela leur montrera à quel point vous êtes stable, même en CDD. Pour prouver la récurrence de vos revenus, vous devez présenter vos contrats de travail et vos bulletins de salaire si nécessaire.

Maîtriser son budget

Outre la présence d’une activité récurrente, les organismes de prêt voudront aussi s’assurer si vous avez une excellente maîtrise de votre budget. Pour cela, ils consulteront vos derniers relevés de paie. S’ils constatent au cours de leur analyse, un incident de paiement ou encore une utilisation abusive de découvert, ils auront du mal à vous accorder le crédit.

Présenter un co-emprunteur avec une situation stable

Pendant votre demande de crédit, il serait plus avantageux de présenter un co-emprunteur. En réalité, les institutions de crédit verront votre dossier de bon œil si ce dernier dispose d’un contrat CDI ou même d’un autre type de contrat qui lui offre des revenus confortables.

En résumé, il est bien possible que vous souscriviez un crédit sans CDI. Tout ce que vous avez à faire, c’est de respecter les critères exigés pour augmenter vos chances d’obtenir le prêt.