Quel montant maximum pour un prêt travaux ?

Le prêt travaux englobe tous les emprunts destinés à réaliser des travaux qui concernent la réhabilitation et la rénovation d’un logement, notamment l’isolation, le ravalement de façade, le revêtement des murs, l’extension ou l’installation d’une véranda, etc. Toutefois, le crédit travaux est soumis à certains plafonds au niveau de la somme à emprunter. Quel est donc le montant maximum pour un emprunt travaux ?

Prêt travaux : ce que dit la loi Lagarde

Le prêt travaux est considéré comme un prêt affecté, car les banques veulent notamment qu’il fasse partie des crédits à la consommation. Ainsi, il est toujours affecté par les réformes lorsqu’il s’agit d’un prêt à la consommation.

Il y a plusieurs années, le montant maximum d’un prêt travaux était de 20 000 euros. Mais avec l’inflation des prix de nos jours, ainsi que l’augmentation des besoins et des tarifs de matériaux, une réforme a été mise en place en mai 2011. C’est la loi Lagarde qui augmente le plafond du crédit travaux à 75 000 euros. Dans cette même optique, le prêt travaux assure une meilleure protection pour les emprunteurs et pour les artisans. Un délai de rétractation de 14 jours est même proposé au profit des emprunteurs.

Pour ce qui en est de la durée maximum du prêt travaux, il n’y a pas vraiment de changement considérable. La durée de remboursement dépend du montant, mais elle ne doit pas excéder 10 ans.

Que faire si le montant des travaux dépasse cette somme ?

Vous avez constaté que les travaux à faire dépassent largement les 75 000 euros ? C’est en effet un cas de figure possible lorsque vous investissez dans un immobilier ancien. Pour cela, englobez les travaux dans le prêt immobilier que vous allez contracter. En effet, il n’y a pas vraiment de montant maximum pour un crédit immobilier. Le délai de remboursement peut s’étaler même jusqu’à 30 ans, selon le contrat. En plus, vous pouvez aussi profiter de plusieurs avantages en procédant de cette manière. Il vous est possible, par exemple, de vous attendre à des réductions plus intéressantes, un taux réduit pour les grosses sommes, etc.

Avant de vous lancer dans la demande de crédit pour financer des travaux, quel que soit le type, vous devez tout d’abord établir le capital nécessaire. Cela inclut le prix de l’immobilier, les frais annexes, les honoraires, la main-d’œuvre pour les travaux et ainsi que les travaux à faire. Vous pouvez ainsi avoir une meilleure approximation du montant du prêt. Toutefois, s’il y a des imprévus, vous pouvez toujours contracter en surplus un crédit travaux si besoin est.

Attention, un prêt immobilier conséquent demande des justificatifs précis pour son utilisation. Votre dossier doit donc être assez solide pour convaincre la banque de vous offrir le prêt.

Faire une simulation en ligne pour trouver les meilleures offres

Pour trouver les meilleures offres sur le marché, que ce soit en matière de taux ou de délai, il suffit de faire une simulation en ligne. Il existe, en effet, plusieurs sites qui vous permettent de simuler votre crédit travaux. À l’issue de cette étape, vous pouvez vous faire une idée sur le montant qui vous sera alloué en fonction de votre profil. Pour cela, il vous suffit de trouver un simulateur en ligne et de remplir le formulaire qui est mis à votre disposition.  

Il est important de savoir que les établissements financiers ainsi que les banques n’ont pas toujours les mêmes conditions. C’est pour cela que les comparateurs d’offres sont plutôt pratiques. Même si le plafond est de 75 000 euros, le plafond accordé pour chaque profil peut varier en fonction de la situation financière de chacun.