Comment calculer le nombre de pièces pour une assurance habitation ?

Lors du calcul du nombre de pièces d’une maison pour une assurance habitation, vous devez tenir compte de toutes les chambres qui la composent. Toutefois, toutes les pièces de votre habitation ne sont pas incluses dans le calcul. Vous souhaitez avoir un aperçu de comment faire un tel calcul, voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Concept d’espace de vie

Si vous souhaitez louer ou vendre un appartement, vous devez vous attendre à ce que votre assureur vous demande le nombre pièces que comporte votre habitation. Toutefois, la pièce doit avoir une certaine dimension par rapport à la surface habitable. Elle représente la dimension de l’espace du sol jusqu’au plancher de la pièce. Vous allez soustraire ensuite dans la valeur obtenue les surfaces occupées par les éléments :

  • murs ;
  • caniveaux ;
  • cloisons ;
  • marches et cages escalier ;
  • ouvertures de portes et fenêtres.

Veuillez noter cependant que la surface habitable ne peut pas être calculée pour des pièces de moins de 1,80 m de hauteur.

Mesure des pièces à inclure dans le calcul

Après avoir mesuré la surface habitable de chaque pièce de votre maison, il vous suffira de prendre en compte les dimensions obtenues pour effectuer votre calcul. Seules les chambres d’une superficie minimale de 9 m², sont prises en compte. Entre cette valeur seuil et 30 m², la pièce sera prise en compte dans le calcul en tant que pièce principale.

Dans le cas d’une surface habitable de plus de 30 m², la chambre individuelle est prise en compte comme deux dans le calcul. Il faudra également que cette dernière puisse avoir une hauteur d’au moins 2,20 m au-delà de la valeur de l’espace habitable, en considérant la dimension entre le sol et le plafond. Il vous suffira ensuite d’utiliser la pièce dans le cadre d’un espace supplémentaire dans la maison.

Pièces à ne pas inclure dans le calcul

Même si les pièces répondent aux critères de mesure (hauteur et surface habitable), certaines ne doivent pas être considérées dans votre calcul. C’est le cas des chambres dites « d’eau » et des chambres dites « services ». Les salles de bains et la cuisine ont été conservées dans le premier lot, c’est-à-dire les chambres d’eau.

La deuxième catégorie de pièces comprend les salles de bains, les entrées, les couloirs, les vestiaires, les chaufferies et les caves non aménagées. Le calcul du nombre de chambres dans une maison pour le compte d’une assurance habitation se résume à compter le nombre de pièces présentes. Cependant, il existe encore des pièces de la maison qui ne doivent pas être incluses dans le calcul.

Les pièces ayant un statut particulier

Il peut y avoir dans votre maison, des pièces qui ont des propriétés inhabituelles. Sur la propriété, vous devez retenir les pièces enfilades et des mezzanines. Les espaces enfilades sont ceux qui n’ont aucune ouverture sur l’extérieur. Ces types de pièces sont généralement rattachées à d’autres de telle manière qu’elles ne soient accessibles qu’en passant par une autre.

Quant à la mezzanine, c’est une pièce ouverte sur une autre. Retenez ici que toutes ces pièces peuvent être incluses dans votre calcul si leurs dimensions répondent aux normes requises.