Comment financer une formation sans cpf ?

Le CPF (compte personnel de formation) n’est souvent pas suffisant pour financer une formation professionnelle. Que vous soyez travailleur indépendant, demandeur d’emploi ou salarié d’une entreprise, vous avez besoin de financement pour votre projet professionnel. Mais comment faire ? Voici les dispositifs qui vous permettront de financer une formation sans CPF.

Le pôle emploi

Que vous soyez sans emploi ou salarié, vous disposez forcément d’un compte personnel de formation. Néanmoins, si les droits du CPF n’arrivent pas à couvrir les frais de formation, vous pouvez faire recours au pôle emploi. Ce dispositif vous apporte les aides financières nécessaires pour financer votre formation professionnelle.

Pour cela, rendez-vous sur la plateforme « Mon compte formation ». Une fois connecté, vous allez constater que le montant de l’aide n’est pas affiché. Il vous suffira de faire une demande. En réalité, ce dispositif est dédié pour les demandeurs d’emploi qui jouissent de l’allocation-chômage.

Une aide de l’employeur

Depuis septembre 2020, les structures peuvent créditer directement le compte CPF de leurs employés. Ainsi, le chef d’entreprise peut financer le reste à charge du projet de formation de son employé. Il suffit que le salarié utilise les droits acquis sur son compte personnel de formation. De ce fait, l’employeur peut décider de compléter ou non le financement du projet de formation.

Toutefois, sachez que les entreprises sont soumises à des versements obligatoires. Elles doivent verser un certain montant sur le compte de leurs employés. De plus, elles ont également la possibilité de réaliser une dotation volontaire.

Le compte professionnel de prévention

Outre les autres dispositifs, vous pouvez également faire recours au compte professionnel de prévention (C2P). En effet, ce procédé permet de déterminer les charges supportées par un employé pendant son travail. Selon son exposition à des conditions risquées et pénibles, le salarié cumule des points. Ce dernier peut ensuite les utiliser pour financer sa formation. Cet état de choses lui permet de jouir d’un travail à temps partiel sans perte de salaire ou d’être affecté à des postes moins ardus pendant la durée de sa formation.

Le compte d’engagement citoyen

Ce dispositif permet de recenser les activités bénévoles, de maître d’apprentissage ou de volontaire. Le compte d’engagement citoyen (CEC) permet d’acquérir les droits de formation qui sont versés sur le compte CPF. De ce fait, vous devez ouvrir un compte personnel d’activité (CPA) afin de consulter le montant des droits acquis via le CEC. Vous avez la possibilité d’acquérir jusqu’à 240 € par an sur votre compte d’engagement citoyen.

Financer son projet de formation sans passer par le CPF est désormais possible. Il vous suffit de choisir l’une des options citées ci-dessus pour obtenir votre financement.