Le business de la cigarette électronique

La cigarette électronique est un petit appareil qui accueille un liquide spécial et évacue de la vapeur. Sans combustion, il faut juste l’inhaler. Elle peut remplacer parfaitement la cigarette de tabac. C’est pour cette raison qu’elle est très appréciée. Inventé par les Chinois en 2005, le vaporisateur conquis le reste du monde de façon rapide à partir des années 2010. Même si le secteur a connu une période de difficulté, son marché reste jusqu’à ce jour bien prospère. Le business de la cigarette électronique prend de l’ampleur surtout sur internet. Découvrez ici les enjeux actuels de ce business.

Le basculement des fumeurs vers la cigarette électronique

Le but des créateurs de la cigarette électronique a été atteint. Il vise en effet à inciter les fumeurs de tabac à l’abandonner et à opter pour une alternative plus saine et plus économique. Depuis l’arrivée de ce type de cigarette en France, le nombre de fumeurs diminue constamment. Cette baisse est aussi accentuée avec la campagne nationale « Mois sans tabac » lancée à l’initiative de Santé publique France. Les consommateurs de tabac se sont basculés vers la cigarette électronique. Toutefois, de nombreux utilisateurs font un cumul du tabac avec l’utilisation de l’e-cigarette. Elle est réputée être sans danger, mais des débats continuent sur ce sujet. En tout cas, elle est moins nocive que la cigarette classique.

 

Près de 3 millions de vapoteurs réguliers en France

Les études sur le chiffre de vapoteurs réguliers en France manquent. Néanmoins, il existe une certaine estimation à l’heure actuelle. Au début, tout le monde voulait essayer l’e-cigarette, ce qui a fait exploser la vente. Mais progressivement, les attitudes des consommateurs ont plus ou moins changé. Néanmoins, aujourd’hui, on dénombre encore à peu près 3 millions de vapoteurs dans l’hexagone. Et ce chiffre ne va pas baisser puisqu’en France la cigarette électronique continue de séduire toutes les catégories d’âge. Néanmoins, les jeunes sont les grands consommateurs.

 

La cigarette électronique : un business à l’échelle mondiale

Le business de l’e-cigarette ne se limite pas en France, il concerne presque tous les pays du monde entier. En 2017, selon les chiffres présentés par « Global E-Cigarette Market », le marché mondial a engendré un revenu estimé à plus de 10 milliards de dollars. S’il continue à ce rythme, en 2023, il pourrait frôler les 30 milliards de dollars. Ce fleurissement mondial du vaporisateur s’explique par l’augmentation des prix des cigarettes classiques ainsi que leurs effets dévastateurs sur la santé.

 

Parmi les continents, l’Amérique du Nord détient le record de vente, son marché est évalué à 5,9 milliards de dollars en 2017. En fait, ce sont les États-Unis qui se placent en première position dans le business de l’e-cigarette. La France le suit en deuxième position avec des bénéfices estimés à plus d’un milliard d’euros selon la Fédération Interprofessionnelle de la Vape. Cette source révèle aussi que le nombre de boutiques spécialisées dans le pays est actuellement évalué à environ 2500 et près de 200 sites de vente en ligne. On dénombre 1400 emplois directs et indirects relatifs à la cigarette électronique.

La fermeture des boutiques spécialisées en France

Entre 2015 et 2016, les boutiques spécialisées en vente d’e-cigarette ou « vape shops » ont connu un passage difficile. Il y a eu une fermeture d’un grand nombre de points de vente dont la cause est surtout la critique menée contre le vaporisateur. On l’accuse notamment de provoquer le cancer. Mais il s’agit d’une allégation qui n’est pas fondée et qui n’est pas encore prouvée scientifiquement.

 

La fermeture des boutiques de cigarette électronique est due tout d’abord au changement des besoins des consommateurs. Au début, les besoins étaient plus axés sur l’équipement que sur les liquides. Maintenant, on observe l’inverse, les vapoteurs dépensent plus sur les rechanges et les liquides affectant ainsi les chiffres d’affaires de certains magasins. Puis, la mauvaise qualité des produits observés au niveau de quelques boutiques a aussi entraîné leur fermeture. Néanmoins, cette situation ne signe pas pour autant le déclin du marché de la cigarette électronique. Très vite, ce business reprend son envol en explorant les sites e-commerce.

La montée en flèche de la vente en ligne des e-cigarettes

Le business de la cigarette électronique continue de se développer, mais d’une autre manière. En effet, les acteurs du secteur sillonnent internet pour vendre les e-cigarettes. Et cela a du succès avec les innovations des start-up sur les produits. Une cigarette électronique intelligente et connectée a, par exemple, vu le jour récemment. Elle se démarque par la possibilité de bien gérer la consommation grâce à une application sur Smartphone.

De plus en plus d’utilisateurs optent pour l’achat en ligne. Un afflux des clients qui suivent les tendances en la matière sur internet est alors constaté ces dernières années. Selon le sondage TNS-Sofres, la moitié des vapoteurs sont actuellement des acheteurs en ligne.