Comment calculer mon taux d’endettement maximum ?

La plupart des ménages ne peuvent pas financer d’un coût un grand projet. Souvent, il faut recourir à un prêt bancaire afin d’acquérir un équipement ou améliorer les conditions de vie. Il peut s’agir alors d’un crédit à la consommation, d’un crédit immobilier, d’un crédit de location avec option d’achat, d’un crédit-bail ou encore d’un crédit amortissable. Dans tous les cas, le prêt sera accordé en fonction de la capacité d’endettement de l’emprunteur. Alors, avant d’envisager un projet, il faut savoir si on peut obtenir le prêt correspondant et le rembourser correctement. Pour cela, il faut déterminer le taux d’endettement. Comment calculer mon taux d’endettement maximum ? Voici les étapes à suivre.

 

Déterminer les charges du foyer

Il s’agit des dépenses fixes à la charge de l’emprunteur chaque mois. En général, ce sont les mensualités d’un ou des crédits en cours.

Sont également concernés le loyer, si l’emprunteur loue sa maison, la pension alimentaire qu’il devra payer.

Enfin, toute autre dette à rembourser périodiquement qui va impacter le revenu mensuel du foyer. Il faut alors additionner toutes ces charges pour pouvoir calculer le taux d’endettement maximum.

Analyser les revenus mensuels

Les revenus constituent l’ensemble des sommes perçues par l’emprunteur régulièrement. Cependant, tous les revenus n’intègrent pas le calcul du taux d’endettement.

Les revenus faisant partie du calcul du taux d’endettement maximum

Les revenus considérés pour le calcul varient suivant les établissements. Toutefois, les revenus suivants sont toujours mis en avant. Tout d’abord, le montant du salaire net de l’emprunteur, y compris le treizième mois. Puis, les pensions dont il peut bénéficier comme la pension alimentaire, la retraite ou l’allocation aux adultes handicapées.

Ensuite, il y a les allocations logement comme l’APL. En outre, les revenus professionnels non-salariés sont également pris en considération. Par ailleurs, les revenus fonciers incluent aussi le calcul du taux d’endettement. En effet, l’emprunteur peut percevoir de loyers sur un ou plusieurs biens immobiliers.

Enfin, la banque peut incorporer aussi les primes régulières en procédant à une détermination de la moyenne.

Les revenus exclus du calcul du taux d’endettement maximum

Certains revenus sont écartés de ce taux en raison de leur caractère occasionnel. Ils ne sont donc pas des rétributions fixes. C’est le cas des primes exceptionnelles versées par l’employeur. L’emprunteur peut en profiter par exemple à l’occasion d’un événement personnel tel que le mariage ou la naissance d’un enfant.

On peut aussi citer les indemnités liées au travail comme l’indemnité pour un accident de travail.

 

Appliquer la formule

Une fois toutes les données obtenues, il ne reste plus qu’à appliquer la formule. L’objectif dans ce calcul du taux d’endettement maximum est de découvrir le pourcentage des revenus destinés à rembourser les dettes. Il faudra alors effectuer une division de toutes les charges avec les revenus du foyer. Puis, le résultat obtenu doit être multiplié par 100.

Par exemple, un foyer ayant un revenu de 5 000 € et des charges s’élevant à 1 500 € aura un taux d’endettement maximum comme suit : (1 500 / 5 000) x 100 = 30%

Utiliser un simulateur en ligne pour calculer mon taux d’endettement maximum

Dépasser le taux d’endettement maximum comporte des risques aussi bien pour l’emprunteur que pour la banque. Des difficultés financières peuvent survenir pouvant déboucher même à un surendettement. À l’heure actuelle, les banques limitent au maximum le taux d’endettement à 35 %. Pour éviter de vous tromper dans votre démarche, la solution la plus simple est d’utiliser un simulateur en ligne.

Les sites vous guident et il suffit de compléter les renseignements demandés. En quelques clics, vous pouvez obtenir votre taux d’endettement maximum.