Les avantages de l’assurance auto au km

La souscription d’une assurance pour tout véhicule à moteur est une obligation. Néanmoins, le propriétaire de l’engin dispose d’un large choix quant à la formule d’assurance. En principe, il sélectionne en toute liberté la solution qui convient à son budget et à ses besoins. L’assurance auto au km fait partie des formules les plus abordables. Avec cette option, la cotisation à payer dépend des kms effectués. Il est constaté qu’elle séduit de plus en plus d’automobilistes à l’heure actuelle. Quels sont les avantages de l’assurance au km ? Découvrez ici les atouts de ce type d’assurance.

Assurance auto au km : une formule adaptée aux petits rouleurs

L’assurance au km a vu le jour aux États-Unis avant d’envahir le reste du monde. Son invention a été commandée par une idée de justice et d’équité. En effet, il est injuste d’appliquer la même formule à différents types d’automobilistes. Certains roulent beaucoup en une seule journée ; tandis que d’autres ne font que quelques trajets en une semaine. Cette assurance au km vise justement ces petits rouleurs. Avec ce système, le coût de l’assurance tient compte des kms parcourus.

En principe, l’assurance au kilomètre convient très bien à tout conducteur qui accomplit moins de 10 000 km par an. Lorsque ce cap est franchi, cette formule ne garantit pas une certaine rentabilité. Néanmoins, le plafond varie d’une compagnie d’assurance à une autre.

Ainsi, lorsque vous ne prenez votre voiture que de façon exceptionnelle, par exemple pour les courses, l’assurance au km est faite pour vous. De même, si vous avez à votre disposition une voiture d’entreprise, votre voiture personnelle peut être assurée au km.

Assurance auto au kilomètre : une formule très économique et avec moins de risques

Une voiture représente un lourd investissement dès son acquisition. En effet, à part le coût d’achat, d’autres frais supplémentaires sont liés à son utilisation au quotidien. Il en est ainsi des carburants, des entretiens réguliers, des contrôles techniques et de l’assurance. Avec l’assurance au km, le propriétaire peut faire des économies. Il ne paie que les distances effectivement accomplies.

Dans une assurance auto classique, le conducteur s’acquitte d’un montant fixe quel que soit le kilométrage effectué dans l’année. Ce qui peut être un véritable manque à gagner. Par exemple, pour des causes indépendantes de votre volonté, vous n’avez pas eu la possibilité d’utiliser votre voiture qu’occasionnellement. Vous pouvez avoir l’impression de payer plus que vous ne devez. Avec l’assurance au km, vous ne rencontrerez pas ce genre de souci.

De plus, cette formule économique incite le conducteur à réduire ses déplacements pour ne pas dépasser les limites fixées à l’avance. Lorsque vous roulez moins, vous réduisez aussi vos risques d’avoir des accidents par exemple. C’est avantageux, car vous vous exposez moins au danger. Et c’est le fondement même de ce type d’assurance.

L’assurance auto au km permet de retrouver facilement une voiture volée

Voilà aussi un autre point fort de cette assurance au km. Si votre voiture a été volée, vous pouvez la retrouver facilement grâce au boîtier de l’assureur. Mais il faut faire la différence entre deux formes d’assurances au km.

Tout d’abord, l’assurance auto au forfait kilométrique ne mesure pas les kms parcourus par le conducteur. Elle fixe un kilométrage à ne pas franchir durant une année. Ce forfait est propre à chaque assureur. Cette première forme d’assurance au km n’exige pas de boîtier, donc, elle ne retrace pas la voiture.

Puis, l’assurance auto au km près compte chaque km effectué par le biais d’un boîtier branché à la voiture. Ce boîtier connecté est un traceur électronique qui permet à l’assureur de savoir votre position à tout moment et les kms accomplis. Ainsi, si votre véhicule a été volé, il est possible de localiser via ce traceur. Mais encore faut-il que les voleurs n’y mettent pas la main dessus.

Que se passe-t-il en cas de dépassement ou d’insuffisance des kms fixés ?

Cette question concerne l’assurance auto au forfait kilométrique. La compagnie d’assurance pose une limite de kilométrage, généralement entre 80 000 à 12 000 km par an. En principe, vous payez la même somme lorsque vous roulez en dessous de cette limite fixée. Néanmoins, certains assureurs peuvent vous rembourser s’il y a une grande différence entre le plafond et les kms réellement parcourus.

Dans le cas contraire, si vous roulez beaucoup plus que prévu, c’est-à-dire au-delà de la limite, il faudra payer le surplus. Vous devrez payer un supplément de cotisation pour chaque km dépassé. La facture risque d’être très élevée, si vous ne contrôlez pas vos déplacements. Ainsi, il faudra bien réfléchir avant d’opter pour l’assurance au km. Assurez-vous de faire partie de la tranche des petits rouleurs puisqu’au lieu de faire des économies, vous enregistrez des pertes.