Comment déclarer un bris de glace habitation à son assurance ?

Les glaces qui se brisent ne constituent pas un cas isolé, au contraire, c’est un accident fréquent au foyer. En principe, une assurance bris de glace intègre les contrats d’assurance. On devrait ainsi obtenir un remboursement intégral. Cependant, lorsque le cas se présente vraiment, on ignore les démarches exactes à entreprendre. Comment déclarer un bris de glace habitation à son assurance et bénéficier d’une indemnisation ?

Déclaration sous 5 jours pour un bris de glace à son assurance

Quelques actions immédiates doivent être faites par le propriétaire de la maison. Un éventuel retard rendra sa demande irrecevable.

Première action : la sécurisation des dégâts

Tout d’abord, il s’agit du réflexe qu’il faut adopter lorsqu’on est confronté à un bris de glace. Il faut veiller à ce que ce sinistre soit bien couvert. Le recours à une bâche n’est pas alors à éliminer. Le but étant d’éviter certains imprévus. Il faut conserver l’état du bris de glace.

Puis, il doit prendre des photos en guise de preuve. Il faut, par la suite, attendre qu’un expert examine la situation, avant d’envisager l’éventuel remplacement. En tout cas, la société d’assurance doit être mise au courant du remplacement effectué.

Deuxième action : la lettre de déclaration de sinistre de bris de glace

D’abord, le propriétaire du logement doit rédiger une lettre de déclaration. Puis, il l’adresse à l’assureur sous forme de lettre recommandée avec accusé de réception. Il faut accomplir cette action dans un délai de 5 jours à compter du jour de sinistre. Il doit ajouter à cette lettre toutes les preuves telles que les images ou les preuves d’achats. S’il y a eu un cambriolage, il peut y joindre la copie de la plainte aux services de la police.

Quels sont les sinistres éligibles à l’assurance bris de glace ?

À partir du moment où un matériel en verre est détérioré, le propriétaire peut faire jouer son assurance bris de glace. Sont ainsi concernés la porte, la fenêtre, la véranda, le cloisonnement en verre, la baie vitrée, la lucarne de toit ou encore tout matériel de séparation en verre. L’assuré peut demander à étendre l’assurance sur d’autres éléments de la maison comme l’aquarium ou la porte de four.

On peut toujours profiter de cette garantie bris de glace, peu importe la cause de la détérioration. Qu’il s’agisse d’une intempérie, d’un cambriolage ou d’un incident à la maison, le propriétaire peut être indemnisé.