Quel crédit pour financer la construction de sa piscine ?

Avoir une piscine dans sa maison est le rêve de beaucoup de propriétaires. C’est également un grand investissement qui donnera plus de valeur à votre bien. Il est donc important de rechercher les meilleures conditions de crédit pour financer ce projet. Découvrez ici les différents emprunts pour le financement de la construction d’une piscine.

Quel crédit choisir pour le financement de sa piscine ?

Il existe une seule possibilité de financement pour la construction d’une piscine. Il ne s’agit pas d’aide financière, mais de prêt qui sera remboursé. On parle de prêts travaux. Ce dernier est subdivisé en deux autres catégories d’emprunt. Il s’agit du crédit à la consommation et du prêt immobilier.

Choisissez le prêt immobilier pour financer votre piscine

Le prêt immobilier est le crédit destiné aux travaux de grande envergure qui nécessitent des sommes importantes. Cet emprunt donne des conditions très avantageuses et sera bénéfique pour les grandes dépenses. Si vous voulez obtenir un prêt immo pour la construction de votre maison, il est préférable d’y inclure le plan piscine avant la signature du contrat. S’il s’agit d’une rénovation au cours duquel vous voulez construire votre piscine, vous pouvez également profiter de l’occasion pour souscrire à ce crédit.

Il sera difficile pour vous de choisir cette offre de financement si le budget de construction n’est pas élevé. Ainsi, pensez à tenir compte de tous les accessoires qui accompagnent une piscine en évaluant le coût de réalisation. Plus le budget est élevé, plus vous pouvez souscrire à ce prêt uniquement pour la construction de la piscine.

Optez pour le crédit à la consommation

Le crédit à la consommation est le plus souvent privilégié pour la construction d’une piscine. Il peut aller de 200 € à 75 000 € pour un remboursement en moins de trois mois. Ce dernier vous donne beaucoup de garanties et une protection en cas de non-respect de normes techniques. Il y a également les cas de problème sur les accessoires, défaut de livraison ou défaut sur le bassin. Pensez donc à inclure tous vos besoins pour la piscine en demandant ce crédit. Si vous avez une difficulté, vous ne rembourserez rien tant qu’une solution ne sera pas trouvée. Si vous prenez un crédit non affecté, vous allez rembourser votre dette, peu importe la situation qui se présentera pendant la construction.

Construction de piscines : les règles, l’augmentation de la taxe d’habitation

Selon le code de l’urbanisme, la création d’une piscine est assimilée à une extension. Personne ne peut donc en construire sans considérer les règles de mitoyenneté. Cette dernière est le positionnement en limite de parcelle ou à une distance minimale. Vous n’avez pas obligatoirement besoin d’un permis de construire avant de réaliser votre projet. Si votre construction a une superficie inférieure à 10 m², vous pouvez démarrer les travaux sans en informer la mairie. Lorsqu’il s’agit d’une piscine de dimensions comprise en 10 à 100 m², vous devez faire une déclaration. Le permis de construire devient indispensable au-delà de 100 m². Le PLU vous renseignera plus.

La taxe d’habitation augmente lorsque vous décidez de construire votre piscine. En effet, ce projet augmente considérablement la valeur locative cadastrale. La taxe d’habitation concerne les piscines non démontables, placée à moins d’un kilomètre de l’habitation principale. Elle prend également en compte les piscines non déplaçables sans démolition ainsi que ceux réservés à l’usage privé.