Combien de fois l’employeur peut refuser une rupture conventionnelle ?

D’après le Code du Travail, la rupture conventionnelle est une solution de séparation de commun accord entre une entreprise et un salarié. Cependant, elle peut faire l’objet d’un refus de la part de l’une ou l’autre des parties. Combien de fois un employeur y a-t-il droit si l’opposition à la rupture vient de lui ? Quelles sont les conditions de mise en œuvre du dispositif et quel recours pour l’obtenir en cas de refus obstiné ?

Lire la suite